mi cabeza es una multitud de caras olvidadas

Una nueva propuesta de Zaz titulada “Si je perds…”:

je me sens brocante.
Je suis la méchante.
Si mes enfants m’invitent je fais la pas contente
Et quand ils me visitent je suis la transparente

Je me ressemble pâlotte.
Je me sanglote.
Mes enfants me nettoient, des inconnus me sortent
À croire quand je me vois que je suis déjà morte

Refrain 1:
Si je perds la memoire, il faudrait pas s’inquiéter.
C’est que ma vie est au soir d’une triste journée.
Si je perds la raison, il faudrait pas s’en vouloir.
Si ce n’est plus ma maison, laissez-moi dans le couloir

Refrain 2:
Si je perds les pédales, et si ça vous inquiète
Si ça vous fait trop mal, ou je ne sais plus qui vous êtesKonrad Krzyżanowski -  Portrait of Pelagia Witosławska (1912)
Et si je perds la boule, n’ayez pas trop pitié.
Ma tête est une foule de visages oubliés

Je me sens friperie.
Je me fais momie.
Mes enfants me déplacent comme un vieux manuscrit
Et j’ai les feuilles qui cassent, et je suis mal écrite

Je me sens bizarre.
Je m’habille trop tard.
Si je repense aux instants où j’ai fait, sans savoir
La course avec le temps sans me dire au revoir

{Refrain 1,2,1}

Si je perds les pédales, et si ça vous inquiète
Si ça vous fait trop mal, ou je ne sais plus qui vous êtes
Et si je perds la tête, n’ayez pas trop pitié.
Bientôt je serai bête et vous aurez m’oubliée

Ilustración:Konrad Krzyżanowski, “Portrait of Pelagia Witosławska” (1912)

Deixa un comentari

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

Esteu comentant fent servir el compte WordPress.com. Log Out /  Canvia )

Twitter picture

Esteu comentant fent servir el compte Twitter. Log Out /  Canvia )

Facebook photo

Esteu comentant fent servir el compte Facebook. Log Out /  Canvia )

S'està connectant a %s